La désertification

La désertification touche tous les continents et affecte les moyens de subsistance de millions de personnes, en particulier les plus démunis présents dans les zones arides.

Selon la Convention des Nations Unies sur la Lutte Contre la Désertification (UNCCD), la désertification est «la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les variations climatiques et les activités humaines.».

Sécheresse

La dégradation des terres est quant à elle définie comme étant la diminution ou la disparition de la productivité biologique ou économique des terres.

En clair, la désertification est un phénomène naturel qui désigne la transformation d’une zone en désert.

La désertification ne touche pas moins d’un sixième de la population mondiale. Elle affecte tous les continents mais l'ampleur des dégâts est plus perceptible dans les pays du Sud. Récemment des phénomènes de désertification ont également été constatés au nord de la Méditerranée et en Asie centrale.

Les causes de la désertification sont multiples, multiformes et presque toutes imputables à l’Homme. Cette désertification a un impact désastreux sur l’environnement, la société et l’économie, menaçant la biodiversité et mettant en péril les populations qui dépendent des écosystèmes des zones arides. La lutte contre la désertification est une tâche très ardue. En effet, chaque cas de désertification présente des caractéristiques uniques et doit être traité de manière spécifique. Il n’existe donc pas une seule solution applicable partout, mais selon les cas, différentes techniques de lutte contre ce fléau qui s’inscrit au rang des défis des sociétés contemporaines.